Articles

Affichage des articles du juin, 2017

De nouvelles données soulèvent le risque des pesticides dans les ruches

Image
Les abeilles, utilisées pour polliniser les cultures lors de la saison des floraisons, se trouvent en danger en raison des pesticides persistants et errants, selon une étude de l'Université de Cornell qui a analysé la nourriture des abeilles.

Credit: Credit: Emma Mullen
Les chercheurs ont utilisé 120 colonies d'abeilles vierges qui ont été placées près de 30 vergers dans l'état de New-York. Après avoir laissé les abeilles butiner pendant plusieurs jours lors de la période de floraison de la pomme, les scientifiques ont examiné le pain d'abeille (du pollen mélangé avec du miel et conservé par la fermentation lactique) de chaque ruche pour chercher des traces de pesticides.

Dans 17% des colonies, le pain d'abeille a révélé la présence de niveaux élevés d'exposition aux pesticides, tandis que 73% ont eu des expositions chroniques.

"Étonnamment, on ne connait pas très bien l'ampleur du risque ou des mécanismes d'exposition aux pesticides lorsque des ab…

La participation de la société civile, clé des programmes internationaux de foresterie au Laos

La participation d'organisations de la société civile aux programmes internationaux REDD+, cherchant à réduire la déforestation, la dégradation des forêts et les émissions de CO², pourrait jouer un rôle clé en renforçant la collaboration entre les acteurs locaux et internationaux gérant les ressources naturelles au Laos.

De plus, le plan d'action de l'Union Européenne sur le FLEGT (Forest Law Enforcement Governance and Trade: concerne les importations de certains bois et produits bois en provenance d'Indonésie dans la communauté européenne) pourrait augmenter les opportunités pour les organisations de la société civile de participer à la gouvernance active des ressources naturelles, d'après une nouvelle étude de l'Université de l'Est de la Finlande et l'Institut Européen de la Forêt.

Au Laos, cependant, des limitations sont posées aux organisations de la société civile, qui ne font que commencer à se former. Les découvertes ont été publiées dans le jou…

Une étude de Stanford explore le risque de déforestation avec le développement de l'agriculture en Afrique

Image
L'Afrique produit près de 70% du cacao mondial, une production croissante qui nécessite de transformer plus de 1300 km² de forêts en terres agricoles chaque année. La-bas, c'est une goutte d'eau dans le seau de l'expansion agricole.

Cette expansion est le sujet d'une nouvelle étude de Stanford qui fournit la première évaluation complète sur la façon dont la demande internationale pour les cultures de base, comme le cacao, affecte les forêts tropicales de l'Afrique sub-saharienne, secondes en taille après l'Amazonie.

La chercheuse principale Elsa Ordway collecte des données pour valider une étude de télédétection sur la déforestation et l'expansion agricole au Cameroun (Image credit: Courtesy Elsa Ordway)
Les découvertes, publiées dans la revue Environmental Research Letters, suggèrent des raisons d'espérer dans l'optique où les décideurs politiques adaptent les décisions concernant la déforestation autour des dynamiques et incertitudes propres à…