La permaculture se développe rapidement en Inde

Article original de Raya Cole, Dow to Earth:

"Lorsqu'on l'on se penche sur le chemin parcouru par l'agriculteur de village moyen en Inde, on réalise jusqu'où doit aller le monde développé pour atteindre la durabilité.

La simplicité des choses en Inde donne à réfléchir. Par exemple, labourer avec des charrettes à bœufs qui sont des outils en bois faits à la main, ou la préservation des graines dans des paniers en bambou scellés avec des herbes insecticides, de la bouse de vache et de l'argile...

La permaculture se développe rapidement en Inde

Cependant, ce qui était autrefois des pratiques courantes disparait rapidement en raison de la mécanisation, de la monoculture et du contrôle des semences par des entreprises. De plus, les agriculteurs doivent faire face à de lourdes dettes et difficultés.

En tant que permacultrice, avec 15 années d'expérience aux Etats-Unis, je pense que l'Inde a un immense avantage comparé aux US. 67% des terres agricoles en Inde appartiennent à des fermiers qui cultivent moins d'un hectare. Aux Etats-Unis, au contraire, la taille moyenne d'une exploitation agricole est de 175 hectares.

Dans l'ouest américain, les permaculteurs vont rarement au-delà d'une petit surface pour leurs graines et légumineuses, et ne font jamais d'huile de graines parce que les systèmes agricoles sont mis en place pour les grandes exploitations.

En Inde, les moulins et broyeurs en pierres manuels pour fabriquer de l'huile de graines sont monnaie courante.


La permaculture met l'accent sur les pratiques traditionnelles et nouvelles dans lesquelles tous les intrants sont produits par la ferme elle-même, ce qui entraîne l'autosuffisance alimentaire.


Elle est née en tant que science du design pour les petits agriculteurs afin de créer des produits en quantité faciliter leur travail et aussi aborder le problème de la dégradation de l'environnement

Bien que la permaculture se développe rapidement en Inde, la réticence d'un villageois moyen pour essayer différents aliments et habitudes ralentit le mouvement.

Par exemple, seules quelques variétés de légumes sont consommées dans certaines régions, même lorsqu'une grande diversité est possible.

La diversité des plantes augmente non seulement la valeur nutritive et la stabilité économique, mais aussi la résilience à une époque où sécheresse, pluies abondantes, ou changement  des régimes météorologiques, deviennent de plus en plus courant avec le changement climatique.

Ayant participé à la permaculture au Canada, au Costa Rica, au Royaume-Uni et en Australie, j'en suis venue à valoriser différentes approches. 

En Inde, par exemple, la frontière vivante d'une ferme, qui peut avoir des plantes telles que le Shikakai (Acacia concinna) et le henné (Lawsonia inermis), non seulement protège la ferme des hommes et des animaux, mais fournit également de la biomasse. Les arbres tels que le Gliricidia (Gliricidia sepium) et le Karanj (Pongamia pinnata) peuvent fournir des feuilles pour faire un excellent compost et du paillis.

Une clôture vivante peut également être composée de plantes médicinales, ou d'arbres qui fournissent des troncs ou bois de chauffage, ou des utilitaires comme le bambou. Le principe de la multifonctionnalité, dans la protection qu'apportent les frontières, utilise l'espace clôturé pour l'utilisation et la vente de produits agricoles.

C'est un contraste frappant avec les clôtures occidentales, faites de métal et de bois d'arbres abattus.

L'Inde a également d'excellents programmes gouvernementaux de collecte des eaux pluviales dans les bassins versants, et j'espère que les États-Unis vont l'encourager de leur côté.

Les permaculteurs aux Etats-Unis et en Australie ont été à l'avant-garde de la création de nouvelles lois qui donnent des moyens durables de traiter ces questions. Par exemple, les toilettes à compost sont une solution pour gérer les aux grises, défécation et bassins de déchets, de manière hygiénique.

Les systèmes marécageux régénératifs au niveau de la ville peuvent être utilisés pour gérer les eaux noires. J'espère que l'Inde ouvrira la voie à la création d'un avenir durable.


Source:

A lire:

Posts les plus consultés de ce blog

La plus ancienne trace de pomme de terre sauvage cuisinée découverte aux Etats-Unis

Il y avait des lacs et des zones humides dans le Désert d'Atacama

Découverte de la plus ancienne trace de sorgho domestiqué au Soudan